Les habitudes au cœur de votre système

La meilleure façon de durer et d’accomplir de grandes choses en commençant petit est de prendre les bonnes habitudes. Où de perdre les mauvaises.

C’est parfois difficile a implementer car on ne sait alors pas trop comment procéder. Si vous utilisez un système avec des listes, faut-il définir l’habitude comme une tache? Récurrente, à faire tous les jours, toutes les semaines?

Ou faut-il se concentrer sur les habitudes d’une autre manière?

Pour moi, les habitudes sont au coeur de votre système. Si vous regardez vos projets essentiels, vos rêves ou vos objectifs, a priori aucun n’est atteignable sans mettre en place une routine récurrente. Un truc a faire tous les jours, meme simple mais a faire sans faute chaque jour qui passe. Vous voulez perdre du poids, a priori vous aurez besoin de faire du sport régulièrement, manger un peu moins tous les soirs, etc…

Vous voulez mettre en place un business parallèle, a priori vous devrez travailler dessus un peu chaque jour.

En fait, en plus d’être des taches récurrentes, ces routines quotidiennes régulières constituent le coeur de votre système. Et elles doivent être accomplies tous les jours, tous les jours, tous les jours.

On peut voir un certain nombre de theories au sujet des habitudes, si vous vous êtes deja intéressés au sujet vous aurez surement vu la règle des 7 jours ou la règle des 28 Jours. Certains affirment qu’il faut tenir une action régulièrement pendant 28 jours consécutifs pour que ca devienne une habitude.

Pour ma part je n’ai pas d’avis tranché sur la question. Ca depend de la complexité de la tache mais aussi de comment vous la percevez. Pour certains, il est beaucoup plus facile d’aller courir 1 heure, pour d’autres d’ecrire deux pages. Ca depend de vous. Au debut. Ce qui est beau avec les habitudes, c’est qu’a un moment vous rendrez quasiment inconsciente la réalisation d’une tache qui paraissait insurmontable quelques temps plus tot.

L’essentiel de vos objectif depend donc de quelques tâches a realiser chaque jour, sans briser la chaine. C’est vraiment l’essentiel pour réussir a prendre une habitude et la rendre inconsciente. Realisez la tous les jours SANS FAUTE.

Pour ca, la premiere chose a faire est de réaliser un tableau de suivi, et de marquer d’une marque verte quand vous avez accompli l’habitude en question, et d’une croix rouge si vous avez échoué. Evitez de commencer trop grand pour ne pas vous décourager. La encore, on lira souvent qu’il faut au maximum commencer par trois habitudes. Encore une fois, selon moi c’est très subjectif. Surtout si l’on a des habitudes imbriquées. Par exemple on associe souvent la cigarette au cafe ou a l’alcool. Si je decide d’arrêter de fumer je vais en profiter pour réduire ma consommation d’alcool et de cafe. Voire d’arrêter complètement.

Bref, le choix sur la quantité d’habitudes a tenter en meme temps reste subjectif et s’il vaut mieux ne pas vouloir trop en faire a la fois pour éviter toute demotivation, il ne faut pas avoir peur non plus d’être ambitieux.

S’il est essentiel d’un cote de pouvoir prendre des habitudes pour avancer quotidiennement sur nos grands objectifs, celles-ci ne se substituent évidemment pas a toutes les autres actions a faire au quotidien.

C’est pourquoi je vous propose, et c’est ce que je fais pour moi meme, de créer une habitude simple qui consiste a achever sa todo list avant midi. Dans 80% des cas, c’est possible. Si vous planifiez votre travail et que vous savez bien découper vos projets, a priori avancer un peu sur chaque projet et gérer les taches a accomplir le jour meme est possible en une demi-journée.

Commencez donc vos journées dans la mesure du possible par la revue de votre tableau d’habitudes. Ce doit être le coeur de votre système. Accomplissez celles que vous voulez ou pouvez en premier. En revanche, enchainez sur l’habitude de vider votre todo liste avant midi. Vous gagnerez un temps et une energie precieux. Si vous êtes contraint par les horaires, profitez du temps qu’il vous reste  pour traiter vos mails et vous documenter sur vos centres d’interet.